Vive les voyages d’affaires !

En France, le TGV est en concurrence avec l’avion sur certains trajets. Alors, la SNCF développe en première classe des services reservés aux professionnels, à ceux qui voyagent pour affaires : réservation de taxi, repas servi à votre place, wifi et salons spéciaux à la gare, etc…

Voici leur nouvelle campagne de pub sur internet, en plusieurs épisodes, qui met en scène les salariés, le stagiaire et le PDG* d’une PME*.

Petit voyage en TGV.
Petit témoignage sur la vie en entreprise et les rapports entre les gens au travail !
De l’humour.
Une tranche de vie, comme on dit.

Premier épisode à l’heure du petit déjeuner:

Il suffit de cliquer ici.

Transcription:
– Bon et puis, je vous rappelle pour terminer que pour que l’on remporte ce marché, il faut évidemment que nous soyons les plus compétitifs.
– Hum…
– Hypothèse: que nous offrions nos produits.
– Hum, hum…
– Ou bien que nous donnions notre accord.
– Hum, hum…
– OK.
– Bonjour messieurs-dames (1).
– Bonjour.
– Ah! Bonjour !
– Vous désirez ?
– Alors, on va prendre 5 petits déjeuners avec 3 cafés et 2 thés, s’il vous plaît.
– Six. Je vais en prendre deux parce que j’ai pas déjeuné ce matin.
– Oui, bah comme tout le monde! Non, cinq.
– Ah donc carrément (2), vous avez… vous avez à manger et tout, quoi ! C’est énorme ! (3)
– Et pour vous, Monsieur ?
– Ah non, moi je suis… je suis pas en Pro première. Je suis le stagiaire (4). Je suis là pour les dossiers du…
– Virginie, qu’est-ce qui s’est passé avec… ?
– Vincent.
– Vincent.
– Je sais pas, les stagiaires ont toujours voyagé en seconde (5).
– Oui, ben, c’est pas normal. C’est pas normal !
– Enfin ! (6)
– Servez-le, mademoiselle, s’il vous plaît. On va vous surclasser (7). Allez voir le chef de bord (8).
– Attendez Eric, c’est ridicule !
– Servez-le, mademoiselle, s’il vous plaît.
– Bien sûr.
– Bon, bah je vais voir le chef de bord.
– J’y vais ! Dommage, dommage… (9)
– Allez-y, allez-y. Asseyez-vous. Asseyez-vous. Commandez, commandez. Donnez-lui une petite carte, mademoiselle, s’il vous plaît. Quelle honte ! Hein, je… Vraiment, je… je m’excuse. On… On est tous désolés, hein…
– Vincent.
– Vincent.
– Vous désirez ?
– Ah, non, non, non ! J’ai… J’ai pas du tout faim, en fait.

Quelques détails:
1. messieurs-dames: c’est ce qu’on dit quand on s’adresse à plusieurs personnes des deux sexes, quel que soit le nombre d’hommes et de femmes. Même s’il n’y a qu’un homme et plusieurs femmes ou l’inverse, on utilise les mots pluriels.
2. Carrément: on dit ça quand on est surpris par une situation. (familier). Ici, il ne s’attendait pas à ce qu’on puisse être servi dans le train, comme dans un avion. = Vous êtes en première Pro et en plus, vous avez votre repas servi !
3. C’est énorme ! : c’est génial et incroyable. (familier, et jeune)
4. le stagiaire: en France, dans certaines études, il faut faire un stage en entreprise. Mais évidemment, on est le petit débutant, ce qui fait que là, il n’est pas traité comme les autres salariés de l’entreprise.
5. en seconde: en seconde classe. ( Les billets sont moins chers évidemment qu’en première).
6. Enfin! : ici, ce « enfin » exprime la protestation de Virginie. Elle est choquée et gênée par l’attitude de son chef, qui la désavoue.
7. surclasser quelqu’un: le faire voyager en première alors qu’il n’a qu’un billet de seconde. Quand on le fait dans le train, au dernier moment, ça coûte cher !
8. le chef de bord: c’est comme ça qu’on appelle maintenant le contrôleur.
9. Dommage: Sonia veut dire que c’est dommage pour Virginie de perdre la face comme ça, c’est embêtant pour elle. Mais elle est ironique. (On apprend dans la présentation individuelle des personnages que les deux femmes ne s’apprécient pas particulièrement. Et aussi que Sonia rêve de devenir chanteuse, d’où sa petite « chanson ».)

* un PDG : Président Directeur Général
* PME : Petites et Moyennes Entreprises. Le sigle est devenu le nom qu’on utilise pour parler de ce type d’entreprises.

Petite remarque sur les stages et les stagiaires en France:
Tout le monde insiste sur la nécessité pour les jeunes de faire un stage pendant leurs études, afin d’être plus vite opérationnels dans leur premier vrai emploi. Le gouvernement a voté une loi imposant le paiement de 417,09 € par mois aux stagiaires qui font un stage de deux mois ou plus dans la même entreprise. Royal !(Avant, les stagiaires n’étaient pas payés, alors qu’ils travaillent réellement.) 
Le problème, c’est que maintenant, beaucoup d’entreprises ne veulent plus prendre de stagiaires, disant que ça leur coûte trop cher…

Étiquettes : , , ,

3 responses to “Vive les voyages d’affaires !”

  1. Moustapha says :

    Bonjour Mme Anne,
    j’aimerais bien que vous mettiez les transcriptions des autres épisodes de TGV PRO 3,4 et 5
    et merci d’avance !

    J'aime

  2. Anne says :

    Bonjour,
    Je vais regarder ça ! A bientôt.

    J'aime

  3. Anne says :

    C’est fait pour l’épisode 3 ! Bonne écoute.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :