Les richesses du web (1) : Brut

Je ne sais pas si vous préférez commencer par écouter puis lire ensuite ce que je raconte, ou l’inverse. Vous avez le choix, avant surtout d’aller écouter Adèle, plus bas, sur Brut !

On peut perdre beaucoup de temps sur internet, c’est certain, mais on peut surtout y découvrir tellement de richesses ! Au fil des jours à venir, je vais partager avec vous tout un tas de sites que je trouve vraiment intéressants quand on apprend le français. Même si vous ne vivez pas en France ou que vous avez trop peu d’occasions de séjourner dans un pays francophone – surtout en ce moment à cause du Covid – pas de problème, vous pouvez mettre du français tous les jours dans votre vie et autant que vous voulez ! C’est la magie d’internet !

Dans cette série de publications, je vais commencer par tous ces sites que je trouve plus qu’utiles et surtout intéressants pour écouter, écouter, écouter ! Mais si on écoute sans comprendre, ça ne sert à rien et ce n’est pas très motivant. Donc les sites que j’apprécie beaucoup ont l’énorme avantage d’être sous-titrés – et bien sous-titrés, sans erreurs.

Je les ai choisis aussi parce qu’ils racontent tous notre vie et témoignent de notre vision des choses. Les sujets sont variés, les gens sont intéressants. On y trouve toujours son bonheur.

Je les ai choisis parce que leurs publications sont courtes et très régulières. C’est parfait pour qu’ils fassent partie de votre vie quotidienne.

Et personnellement, je trouve que grâce à Instagram, c’est très simple de suivre ces comptes, tous ou seulement ceux qui vous accrochent, parce qu’on a toujours son téléphone avec soi et toujours quelques minutes à « perdre » de-ci, de-là dans une journée. De mon côté, j’aurais adoré avoir accès à toute cette richesse quand je faisais mes études d’anglais et je me rattrape aujourd’hui grâce aux comptes anglophones que je suis.

Vous êtes sûrement nombreux à regarder Brut. Voici une des belles découvertes que j’y ai faite récemment. Cette jeune femme, Adèle, m’a captivée. C’est un tel plaisir de l’écouter parler – sa voix, sa diction, son français – et quel parcours partagé avec force, simplicité et humilité ! Comment, ensuite, ne pas devenir plus attentif aux malentendants si on n’a pas trop réfléchi à la question avant ?

J’ai aussi été interpellée par ce qu’elle dit d’une des ses profs d’espagnol, qui est complètement passée à côté de cette jeune fille quand elle était élève, sans méchanceté sans doute, j’espère, mais plutôt par ignorance. Je suis prof et je sais qu’il est très facile de porter des jugements erronés et simplificateurs sur des jeunes et que ça ne devrait pas être le cas quand on enseigne.

Je me dis qu’on peut beaucoup apprendre de son parcours, de sa vie quotidienne, de sa ténacité. C’est d’ailleurs pour cela qu’elle a écrit un livre. Mais juste l’écouter sur Brut, quelques minutes, c’est déjà une très belle expérience, à tous points de vue ! Bonne écoute à vous.

Des explications :

  1. C’est l’angoisse : c’est très stressant (style oral)
  2. être appareillé : porter un appareil auditif qui permet de mieux entendre
  3. un bandeau : c’est un morceau de tissu passé autour de la tête pour retenir les cheveux longs
  4. la moyenne : pendant les études, c’est le résultat final de toutes les notes qu’on obtient dans une matière. Dans le système français, les notes vont de 0 à 20.
    On dit par exemple :
    – Je n’ai pas la moyenne en maths. Mais ma moyenne d’anglais est bonne.
    – Elle a une mauvaise moyenne en espagnol.

    – Elle a eu 13 de moyenne en français.
    – Il faut que je remonte ma moyenne.
  5. formuler quelque chose : exprimer quelque chose, le dire clairement
  6. se faire passer pour maladroite : choisir d’apparaître comme maladroite aux yeux des autres, donner volontairement l’impression qu’on est maladroit.
  7. faire une fac d’histoire de l’art : aller à l’université pour étudier l’histoire de l’art. Fac est l’abréviation de faculté, qui remplace souvent le terme université.
  8. se tuer à la tâche : travailler énormément, ce qui fatigue beaucoup
  9. un amphi : un cours à l’université qui a lieu en amphithéâtre, avec beaucoup d’étudiants rassemblés dans une très grande salle. Très souvent, on utilise ce terme qui désigne d’abord un lieu pour parler du cours lui-même.
    On dit par exemple : Demain j’ai amphi de droit.
  10. lâcher : abandonner, renoncer à faire quelque chose parce que c’est trop difficile, impossible à faire
  11. le désarroi : le fait de se sentir perdu et angoissé
  12. perdre de l’audition : entendre de moins en moins bien
  13. sur un mois : en un mois
  14. citadine : qui vit en ville
  15. un pendu : c’est un jeu auquel on joue enfant, dans lequel il faut retrouver les lettres d’un mot qui ont été remplacées par des tirets. On annonce une lettre et si elle n’est pas dans le mot choisi par l’adversaire, on dessine peu à peu les éléments d’un « pendu », le but étant de trouver le mot caché avant que le dessin ne soit complet.
  16. le brouhaha : une atmosphère bruyante, dans laquelle de nombreux sons et bruits se mélangent.

Voilà, c’était mon premier partage dans cette série de publications. (Il y aura quand même d’autres choses entre, des films, des lectures, des pubs, etc. !)

Il m’a semblé que c’était une bonne idée de ne pas faire une longue liste de sites dans un seul et même billet mais plutôt de faire ça progressivement, pour que vous puissiez vous faire une idée au fur et à mesure, à travers un exemple qui m’a bien plu et qui, de toute façon, me donne l’occasion, comme toujours ici, de faire du français avec vous. 🙂

5 réflexions sur “Les richesses du web (1) : Brut

  1. Brigitte Noirhomme dit :

    Oui, moi aussi j’aime beaucoup Brut et je l’utilise pour améliorer mon anglais. Comme prof de FLE, j’utilise le site français avec des activités variées que les étudiants peuvent choisir:partager la transcription, résumer par écrit ou oralement, traduire en italien, commenter la vidéo et publier leur commentaire sur Brut, touver d’autres ressources sur le sujet, débattre oralement du sujet, créer une liste de vocabulaire sur Quizlet… Je partage totalement l’idée qu’écouter et lire ne suffit pas. Passer du statut de consommateur à celui d’acteur quand on apprend une langue est capital. Merci pour votre précieux travail. Avec gratitude.

    J’aime

  2. Anne dit :

    Bonjour Brigitte,
    ça me fait plaisir d’avoir de vos nouvelles ! Merci pour votre très gentil message et ce partage de votre expérience. C’est vrai qu’aujourd’hui, les profs de langue, nous sommes gâtés ! Et nos étudiants aussi. Il y a vraiment l’embarras du choix pour donner envie d’apprendre et découvrir d’autres langues. Je ne sais pas si vous continuez aussi à utiliser les bandes annonces. J’en ai repéré plusieurs parce qu’il y a plein de films français qui sortent mais je dois dire que je n’ai pas encore remis les pieds dans un cinéma, hélas, avec ce virus.
    A bientôt et merci à vous.

    J’aime

  3. Brigitte Noirhomme dit :

    Merci Anne. Non, j’ai abandonné l’utilisation des bandes-annonces sauf à l’occasion d’un module sur « L’addiction aux séries télévisées ». Je leur ai proposé la bande-annonce de la série « Le bazar de la Charité » que certains ont regardée (disponible sur Netflix) et la bande-annonce de Squid Game.

    J’aime

  4. edelweiss dit :

    Bonjour Anne,

    Toujours des trucs utiles chez toi, merci!
    Brut je le connaissais déjà, je l’aime bien. Des courtes vidéos, un autre regard du monde sur des sujets souvent méconnus. C’est touchant ce que raconte la jeune femme malentendante. L’entendre aide à avoir plus d’empathie avec les gens. Surtout en ce temps,avec le masque, on ne se comprend ni s’entend bien. Ici en Espagne il est encore obligatoire le masque en extérieur jusqu’au jeudi prochain, quand on pourra enfin respirer un peu et voir les visages, les sourires, tout ce qui nous a été volé.
    Génération 2022 c’est une découverte pour moi.Le jeune boulanger c’est tout un message d’espoir: faire du bon pain bio dans un petit village, c’est courageux ! J’ai même envie d’y aller!
    Vous avez du bon pain en France, je me régale avec l’emission le meilleur boulanger sur M6 🙂

    À bientôt pour des belles découvertes.

    J’aime

  5. Anne dit :

    Bonjour Edelweiss,
    Je te lis toujours avec grand plaisir ! Merci d’être là depuis si longtemps. C’est vraiment sympa.
    Je suis contente que tu aies toi aussi aimé écouter cette jeune femme.
    Vous devez avoir hâte de quitter ces masques imposés depuis tous ces longs mois. En France, nous vous avons un peu devancés en extérieur, même si beaucoup de gens continuent à en porter dans là où il y a du monde (rues commerçantes, marchés). C’est presque étrange (et même difficile) de ne pas en mettre quand on est entouré de pas mal de gens. C’est que l’épidémie a été très forte ces dernières semaines en France, avec le gouvernement qui a décidé de laisser filer à cause du variant omicron.
    Je n’ai jamais regardé l’émission « le meilleur boulanger ». Je devrais ! Mais il faut dire que j’ai un boulanger à la maison ! Mon mari nous fait du pain avec son propre levain depuis plus de deux ans maintenant et franchement, c’est un régal. (Et ce pain se conserve très bien, contrairement à beaucoup de pains dans les boulangeries.)
    Je te dis à bientôt.

    J’aime

Commenter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.